Retour à la liste
05.05.2016

Commémoration à Bullenhuser Damm avec une invitée spéciale

Première page de l’album de timbres de Walter Jungleib

Grete Hamburg offre au Mémorial de Neuengamme l’album de timbres de son frère Walter Jungleib assassiné à Bullenhuser Damm.

Une cérémonie commémorative a eu lieu le 20 avril 2016 à Bullenhuser Damm pour le 71e anniversaire de l'assassinat de vingt enfants juifs, de leurs quatre soignants déportés et d'autres détenus adultes demeurés inconnus. De nombreux invités s'y sont rassemblés, dont des proches des enfants assassinés. Grete Hamburg, la sœur de Walter Jungleib, y était présente cette année pour la première fois. Elle a avec sa fille parcouru le long trajet d'Israël à Hambourg pour assister à cette cérémonie et se rendre sur les lieux associés au destin de son frère.

Pendant longtemps, on ne sut à Hambourg que très peu sur Walter Jungleib. Dans les documents d'époque figurait seulement le nom " W. Junglieb ". Ce n'est qu'à l'été 2015 qu'ont été révélées des informations sur le parcours de la famille Jungleib pendant et après la guerre, grâce aux recherches de Bella Reichenbaum, parente d'un autre enfant assassiné à Bullenhuser Damm, et du mémorial international de l'Holocauste Yad Vashem.

Âgée aujourd'hui de 86 ans, Grete Hamburg s'était juré de ne jamais revenir en Allemagne. Mais elle soulagée d'avoir malgré tout entrepris ce voyage, et qu'une incertitude de plusieurs décennies ait enfin fait place à une clarification sur le sort de Walter. Elle a visité le Mémorial de Neuengamme et participé à Hambourg-Schnelsen à la cérémonie lors de laquelle la rue Jungliebstraße a été rebaptisée Walter-Jungleib-Straße. En fin de journée a eu lieu la cérémonie commémorative dans l'ancien gymnase de l'école de Bullenhuser Damm. Un groupe scolaire y est venu d'Eindhoven aux Pays-Bas, ville natale de deux " enfants de Bullenhuser Damm ", les frères Alexander et Eduard Hornemann. Des participants à la rencontre de jeunes de l'année dernière y ont pris la parole pour exprimer leur ressenti. La cérémonie était organisée comme chaque année par l'association des Enfants de Bullenhuser Damm.

Dans le cadre de cette cérémonie, Grete Hamburg a remis au Mémorial de Neuengamme un album de timbres ayant appartenu à son frère Walter. À propos de la passion du petit garçon pour la philatélie, elle a relaté lors d'une interview : " Dès 9 ans, Walter était un philatéliste assidu. Il a été plus tard membre de l'association des enfants philatélistes. Ce n'est pas une collection de valeur, mais elle est pour moi inestimable. Une connaissance de ma mère a rapporté ces petits albums après la guerre. La collection est restée en l'état. Ma mère me l'a donnée lorsque j'ai émigré en Israël en 1949. "

Pour nous aussi, ce cadeau est d'une valeur inestimable. L'été dernier encore, nous ne connaissions que vaguement le nom d'un enfant, et aujourd'hui nous avons une personne devant nous avec un passé, une famille et une sœur qui peut nous parler de lui. Cet album de timbres est une pièce du puzzle qui précise la personnalité de Walter Jungleib et le rapproche de nous. Cet objet trouvera désormais sa place dans l'exposition du Mémorial de Bullenhuser Damm.

Communiqué télévisé par ARD sur la visite de Grete Hamburg

Communiqué télévisé par NDR sur le baptême de rue et la cérémonie à Hambourg-Schnelsen

Grete Hamburg, sa fille Daniella Moran et Bella Reichenbaum dans la Maison du recueillement au Mémorial de Neuengamme
Grete Hamburg au Mémorial Bullenhuser Damm devant la valise-biographie de son frère
Grete Hamburg et sa fille dans la roseraie du Mémorial Bullenhuser Damm
Photo d’enfance de Walter et Grete Jungleib